Etre depressif : ce n'est pas tabou !!!

Publié le par Papillon Zabelle

voilà il y a qq temps j'vous avais évoqué le fait que je voulais parler de la déprime et de la dépression parce que j'en ai marre des réflexions de certains 'je-sais-tout'. je voulais prendre mon temps pour l'écrire. voilà qui est fait.

 

 

mon souhait premier : arrêtez de penser que c'est une tarre d'être dépressif ! ça peut arriver à n'importe qui, n'importe quoi. ne vous croyez pas à l'abri parce que vous êtes d'un tempérament jovial.  et oui la depression touche 1 femme sur 5 et 1 homme sur 10. et bon nombre s'ignorent et ne se soignent pas pour mieux vivre !

 

y-a aucune honte à faire une depression ou une déprime et à le dire

y-a aucune honte à suivre une thérapie

y-a aucune honte à devoir prendre un traitement médicamenteux pour s'en sortir. Soyez par contre conscient que plus le traitement est long , plus il faudra prendre du temps pour le sevrage. mais bien suivi ça ne pose pas de soucis

 

la vie est bien assez compliquée. les coups durs en tout genre peuvent arrivés à n'importe qui n'importe quand. et chacun n'est pas armé émotivement et humainement de la meme manière face à ces évènements.

 

 

mon second souhait : arrêtez de dire aux dépressifs "faut positiver". y-a rien de pire pour les enfoncer et les isoler !!

 

comment agir avec une personne qui déprime ?

soyez juste présents, les écouter

reformuler ce qu'ils disent différemment pour que leur esprit intègre la pensée différemment

mais ne les jugez pas

ne les conseillez pas sauf s'il vous le demande

 

emmenez le promener, sortez le

oui mais doucement, pas de choc brutal. restez dans ce qu'il aime. si c'est quelqu'un qui a horreur des discothèques par exemple, ne l'emmenez pas dans une discothèque. proposez lui plutot un booling par exemple.

 

si la personne de s'exprime pas oralement, offrez lui un petit carnet. L'écriture est un excellent moyen d'évacuer les choses négatives et de passer sa colère ou son angoisse.

 

je vous invite à lire ces articles qui expriment bien comment réagir avec une personne dépressif ( ok je sais que certains de ces sites sont souvent au coeur des débats du corps médical mais c'est pas le but de mon article) :

 

sur doctissimo

 

sur info-depression

 

sur depressionnerveuse

 

PARLEZ-EN A VOTRE MEDECIN !

 

 

 

 

 

Pourquoi j'vous en parle ?  ben oui j'vais pas vous mentir !

parce qu'au cours de ma vie j'ai fait 2 depressions dont les déclencheurs sont multiples. non j'vais pas vous soualer avec ma vie, et puis chacun réagit différement. mais croyez bien que quand vous cummulez les déboires en tout genre , un moment donné il est humain de lacher prise.

remonter la pente c'est long et dur. et seul c'est impossible !!!!

 

Mais ces 2 depressions ont eu des effets positifs. Et si !!!!!

j'ai appris à mieux me connaitre. à mieux gérer mes émotions.

ça m'a aussi permis de faire un point avec de l'aide sur ce que j'attend de la vie et comment la vivre.

ça m'a aussi permis de faire du tri dans les amis, de prendre plus de recul et pas m'attacher trop vite (oui bon ben y-a encore beaucoup de travail là !), de mieux accepter les différents caractères des membres de ma famille.

mais ça leur a aussi permis de se rendre compte de certaines limites, et de mon vrai moi.

ça remet les choses à plat. et ce n'est pas un mal.

encore faut-il avoir un entourage présent.

et ça m'a appris à parler plus et ne pas tout garder pour moi jusqu'à ce que ça explose.

 

 

j'avoue que je gère mieux mes angoisses aujourd'hui meme si c'est dur.

et quoiqu'en pense certains qui ne me connaissent pas, ce que je vis depuis un an (et meme plus) au quotidien (et seule au quotidien) c'est loin d'être facile. Bien sur chacun gère ces évenements différemment, mais le cumul de négatif....bien malin celui qui arrive à le positiver !!!

et ma grande fierté c'est que malgré cette année pourrie : je n'ai fait que 2 crises de spasmophilie (sachant qu'il y a 3 ans j'en aurai fait une par semaine minimum) et que j'suis pas tombée dans la dépression malgré de grosses phases de doutes et déprimes. mais tout cela ne tient au quotidien qu'à un fil. et croyez bien que ça me fait terriblement peur. c'est un combat de tous les jours contre soi, mais beaucoup aussi contre les autres.

c'est pour ça que je me raccroche (entre autres) à ce blog qui me permet de me défouler, à mes vraies croipinettes de coeur qui se reconnaitront pour leur soutien quotidien, et à vous mes fidèles lectrices et vos commentaires encourageants.

 

 

Loin de moi l'idée de faire débat ou d'offusquer.

Bousculer les idées reçues et clouer le bec à certains 'je sais tout - faut positiver' : oui certainement !!!! 

 

je ne vous demande aucun commentaire. si vous voulez en écrire ou partager votre ressenti, aucun problème par contre

les commentaires désobligeants, malveillants (s'il y en a) je les supprimerai, car ce n'est pas le but de mon article.

 

juste merci de m'avoir lu et d'avoir pris le temps d'écouter ce que j'avais à dire. j'espère que ça pourra éclairer et aider au moins une personne.

 

Je finirai sur une touche poétique :

 

 

La nuit n'est jamais complète

La nuit n'est jamais complète
Il y a toujours puisque je le dis,
Puisque je l'affirme,
Au bout du chagrin,
une fenêtre ouverte, une fenêtre éclairée.

Il y a toujours un rêve qui veille,
désir à combler, faim à satisfaire,
un coeur généreux,
une main tendue,
une main ouverte,
des yeux attentifs,
une vie :
la vie à se partager

Paul Eluard

Commenter cet article

feechoco 24/02/2011 09:59



Très bien écrit ton article papillon. perso j'ai eu ma maman en grosse dépression pendant pas mal d'année quand j'étais ado et moi je suis hypersensible. Après l'accouchement j'ai eu des gros
coup au moral (à cause de l'allaitement) et avec mon boulot j'ai souvent le moral au plus bas. J'ai déjà vu une psychologue mais je n'en parle à personne il y a que mon homme qui est au courrant
et maintenant les membres de mon forums. S'est un sujet assez tabous dans ma famille. Pour le moment la psychologie ne m'a pas aidée seule la sophrologie m'aide à me canaliser.  Si je n'en
parle pas s'est pour éviter d'entendre des phrases déplaisante du type "il faut positiver" comme tu le dis si bien dans ton article. On m'a déjà proposé des anti dépresseur mais je m'y refuse à
chaque fois car j'ai toujours réussis à remonter la pente sans et ma maan a eu un mal fou à décrocher. Il fuat les arrêter en douceur sans quoi on peut retomber dans une déprime encore plus
intense. Bref n'hésites surtout pas à te confier on se soutiendra. Gros bisous belle papillon



Papillon Zabelle 24/02/2011 20:13



oui tu as raison les médocs, faut surtout pas arreter sans suivi médicale. c'est un vrai sevrage mais j'ai attend un stade 2 fois où c'était le seul recours pour m'aider à remonter. mais ce n'est
pas le seul moyen et faut parler. ça doit etre dur quand ta famille n'en parle. c'est bien que tu puisse en parler avec ton zhom.


pour la sophro, je te comprends totalement car j'ai eu les meme ressenti face à un psy débile. et la sophro m'a appris réellement à accepter certaines choses, à passer au dessus, à controler
mieux mes crises d'angoisse et çame sert tous les jours


si tu as besoin de parler n'hésites jamais à m'écrire ou meme appeler.


moi j'ai appris à parler (je passe énormément par l'écriture) et c'est vrai que la liberté sans jugement sur ton forum où on rigole bien aussi, comme sur le forum 123 me font énormément de bien
surtout dans mes coups de blues ou colère comme tout à l'heure lol


plein de gros bisousssss



doumye 23/02/2011 20:36



je n'ai pas tout lu


 


mais tu as mon n° de tel  tu sais ce qu'il te reste à faire


 


bises 



Papillon Zabelle 23/02/2011 22:23



pas de soucis lol


déjà 3h de thérapie avec toi ce matin lol


gros bisoussssssssssssssssssssssss



Bidouillette/Tibilisfil 23/02/2011 10:37



As-tu su l'histoire, mais je ne pense pas l'avoir racontée, lol, du jeune homme de la trentaire, tout pour réussir et pas bien du tout dans sa peau..... Examens, tests et ce monsieur est
intolérant à plein d'aliments. Il s'empoissonnait littéralement. Depuis l'éviction de ces subtances, il va infiniment mieux, a maigri (ce n'était aps nécessaire) et a pu même réintégrer certains
aliments. .....
Pareil pour moi, sauf que moi y a les douleurs en plus, lol! Bon courage!! Bisous!!!



Papillon Zabelle 23/02/2011 22:06



bon courage à toi. merci de tes passages réguliers


bisoussssssssssssssssss



fotdortograf 22/02/2011 20:53



qu'est-ce qui nous arrivent à toutes de nous dévoile sur la toile à pipallon


polochon: je t'aime


joe : je t'aime avec alx et olove


pipallon; je t'aime


j'ai oublié le géniteur de ces filles


 



Papillon Zabelle 22/02/2011 21:37



lol ben je sais pas mais je ne m'y attendais pas du tout. tant mieux si ça a fait du bien à tous.


gros bisous ma maman d'amour que j'aime



polochon 22/02/2011 20:08



ben j'ai droit de faire mon bébé jaloux   et toc!!!!



Papillon Zabelle 22/02/2011 21:33



gros bisous gros bébé